3 sons avec la tête de la flûte

3 sons avec la tête de la flûte

Vous avez commencé à travailler votre premier son de flûte ? Vous avez trouvé votre position des lèvres et d’embouchure ? Si oui, vous êtes prêt à aller plus loin, en vous exerçant à jouer 3 sons, dans 3 registres, toujours avec uniquement la tête de la flûte 😉.

Ces 3 sons vont représenter les 3 tessitures ou registres (=les 3 « étages ») qui peuvent être jouées à la flûte traversière :

  • le grave
  • le medium
  • l’aigu

Maîtriser ces 3 sons à l’embouchure va vous permettre de jouer sur toute l’étendue sonore de la flûte. Il faut en effet acquérir des réflexes liés aux changements de pression et de direction de l’air : chaque tessiture a ses propres paramètres. Une fois les choses comprises à l’embouchure, il vous sera facile de les transposer sur la flûte entière …

Dans cette vidéo, Amélie vous montre et vous explique comment jouer ces 3 sons avec la tête de flûte :

Voici ce qu’il faut retenir :

Pour jouer le son médium :

Pour jouer le son médium, pensez à souffler droit devant vous, avec une pression modérée. Exercez-vous à jouer ce son en tenant la note (au moins 4 temps ou 4 secondes). S’entraîner sur des sons longs permet d’apprendre à garder la pression et la direction d’air constantes et stables.

Pour jouer le son grave :

Pour jouer le son grave, il faut une direction d’air un peu plus basse que pour le médium et il faut diminuer légèrement la pression.
⚠️ Les changements de pression et de direction d’air sont très légers, le son doit rester présent, tonique, investi. Il ne doit pas devenir mou et triste. Attention :
❌ gardez votre tête dans l’alignement de votre corps, ne la baissez pas pour changer la direction d’air
❌ gardez la pression, ne relâchez pas complètement le diaphragme

Pour jouer le son aigu :

Pour jouer le son aigu, il faut remonter légèrement la direction d’air (par rapport au son médium) et donner un peu plus de pression. Encore une fois, il s’agit de changements très légers. Prenez le temps d’expérimenter. Attention :
❌ c’est le transverse (muscle abdominal) qu’on sollicite et pas les lèvres qu’on resserre pour avoir plus de pression
❌ il ne faut pas trop augmenter la quantité d’air soufflé, c’est plutôt sa vitesse qui va augmenter

Il est très probable que vous ayez plus de facilité soit pour le grave soit pour l’aigu. Il n’est pas toujours facile de réussir à jouer les 3 sons du premier coup, armez-vous de patience 😉 .


➡️ Nous vous conseillons de prendre le son medium comme référence. C’est le tout premier son que vous avez travaillé et que vous devez maîtriser avant de vous attaquer au grave et à l’aigu.
➡️ Exercez-vous le plus souvent possible devant un miroir pour contrôler la position des lèvres et de l’embouchure. La plupart des difficultés rencontrées viennent de défauts de position.
➡️ Consultez notre article « La sonorité : des gadgets et des idées pour vous aider » vous y trouverez des astuces pour vous aider à trouver la bonne pression d’air. Et l’article « Nos meilleurs conseils pour votre super son » dans lequel nous vous parlons de la respiration ;-).

N’hésitez pas à nous poser vos questions, à nous faire part de vos réussites ou de vos difficultés dans vos débuts à la flûte traversière, dans les commentaires ou par mail. Nous serons très heureuses de vous aider ;-).

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libres de le partager ;-)
Back to Top